© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

20 vérités fondamentales pour des projets réussis

Mis à jour : il y a 3 jours

(Traduit de l'anglais vers le français - Version originale plus bas)


Ecrit par Neal Whitten, Chef de Projet


Cela fait bien longtemps que je suis dans le métier de la gestion de projet – plus longtemps que beaucoup.

J’ai connu des échecs et de nombreux succès. Plus bas sont listées 20 vérités fondamentales qui ressortent de mes expériences. Bien que concentrées sur le chef de projet, vous verrez que beaucoup de ces leçons s’appliquent aussi à l’analyste d’affaires et son équipe. Ignorez ce conseil fondamental à votre propre risque.

1- L’aboutissement du projet – qu’il soit un succès énorme ou un triste échec – il est reflète principalement l’efficacité du Chef de Projet.

2- Les Chefs de Projet doivent avoir l’autonomie nécessaire pour réussir ; mais ils doivent s’en emparer, et ne pas attendre qu’elle leur soit donnée. Si vous avez besoin qu’on vous attribue l’autorité ou doutez que cela soit à vous de la réclamer, demandez conseil au sponsor du projet ou à votre supérieur hiérarchique ; Il vaut mieux se tromper en assumant trop d'autorité plutôt que trop peu.

3- Les clients devraient obtenir ce dont ils ont besoin, ensuite si le temps et le budget le permettent, considération devra être faite de satisfaire à ce qu’ils veulent.

4- Créer le meilleur programme raisonnable, sans tenir compte du programme original mis en place par le management sénior ; ensuite soyez préparés à défendre ce programme.

5- Un bon plan projet, permet au Chef de Projet d’établir le contrôle du projet ; suivre le plan lui permet de garder le contrôle.

6- Essayer de faire d’une pierre deux coups, rendra les choses bien pires que prévu.

7- Ne continuez pas à vous engager sur un plan de projet qui est irréalisable.

8- Identifiez les sous-performeurs le plus tôt possible et assurez-vous qu’ils reçoivent le coaching et le mentorat approprié. Retirez du projet les sous-performeurs aggravés.

9- La notion que quiconque peut tout apprendre sur un temps court si cela est suffisamment important pour l’entreprise et l’individu est fausse.

10- Si le client et les utilisateurs ne sont pas impliqués durant le développement du produit, vous risquez de développer le mauvais produit.

11- Sollicitez périodiquement des retours de votre client liés à sa satisfaction sur la gestion du projet. Le meilleur moyen de connaître les attentes d’un client est de les lui demander.

12- Il faut s’attendre à des changements de périmètres durant la plupart du cycle de vie du projet. Cet affinage continuel est essentiel au succès de la plupart des projets.

13- Annoncez les mauvaises nouvelles de manière précise et aux bons moments aux parties prenantes du projet ; ne les gardez pas pour vous et ne les adoucissez pas.

14- La discipline démontrée par le chef du projet et ses membres dans le suivi de celui-ci ou lors des réunions de projet, est directement liée à la discipline qui eut être attendue d’eux durant toute la durée du projet.

15- Ne vous attendez pas à ce qu’une équipe qui a pris du retard le rattrape plus tard.

16- N’assumez pas qu’une tâche annoncée finalisée à 90% par un membre de l’équipe soit réellement accomplie à 90% - les derniers 10% peuvent prendre autant de temps que les 90%.

17- Les Chefs de Projet les plus efficaces passent une partie significative de leur temps – même de manière virtuelle – à communiquer avec les parties prenantes et à inspecter ce qu’ils attendent d’autres. La plupart des problèmes ne se situe pas sur un fauteuil au milieu d’un bureau.

18- Les projets ne passent pas de « tout va bien » à « c’est un échec » en une nuit. Vous prenez des dizaines de décisions chaque semaine sur votre projet. C'est la somme de ces décisions qui définira le succès ou l'échec du projet.

19- Ecoutez vos instincts. Ils sont un atout remarquable.

20- Ne vous détestez pas lorsque vous faites une erreur. Nous en faisons tous. Mais apprenez de chacune d’entre elles et évitez de les reproduire.


Version originale :


20 Fundamental Truths of Successful Projects

Written by Neal Whitten, PMP

I have been around a long time in the project management profession—longer than most.

I have had some failures and a lot of successes. Listed below are 20 fundamental truths that stand out from my experiences. Although the focus is on the project manager, you will see that many of the lessons also apply to the business analyst and her or his team. Ignore this foundational guidance at your own risk.

  1. The project’s outcome—whether hugely successful or a dismal failure—is mostly a reflection of the effectiveness of the project manager.

  2. Project managers must have the autonomy they need to succeed; but they must take it, not wait for it to be given. If you need to assume authority yet doubt that it is yours to claim, ask the project sponsor or your boss for guidance; however, better to err on the side of assuming too much authority rather than too little.

  3. Clients should get what they need, then as time and budget allow, consideration should be given to satisfying their wants.

  4. Create the best reasonable schedule, regardless of the original schedule set by senior management; then be prepared to defend that schedule.

  5. A good plan allows the project manager to establish control of the project; monitoring the plan allows the project manager to stay in control.

  6. Trying to force the proverbial ten pounds into a five-pound sack will make things far worse than first expected.

  7. Do not continue to commit to a broken Project Management Plan that is unachievable.

  8. Identify poor performers as early as possible and ensure they are receiving appropriate coaching and mentoring. Remove hard core underperformers from the project.

  9. The notion that anyone can learn anything in a short amount of time if it is important enough to the business and the individual is not true.

  10. If the client and users are not involved throughout the development of the product, you risk building the wrong product.

  11. Periodically solicit client feedback related to how satisfied they are with how the project is being managed. The most basic way to learn the expectations of clients is to ask them.

  12. Scope changes should be expected throughout most of the project life cycle. This ongoing fine-tuning is essential for the success of most projects.

  13. Deliver bad news timely and accurately to project stakeholders; do not hold back or sugar-coat bad news.

  14. The discipline exhibited by the project manager and project members in the project tracking or stand-up meeting is directly related to the discipline that can be expected from them throughout the project.

  15. Don’t expect that a team behind schedule will catch up later.

  16. Don’t assume that a task reported by a team member as 90% done really is 90% done—the last 10% can take as long as the first 90%.

  17. The most effective project managers spend a significant amount of their time out and about—even if virtually—communicating with project stakeholders and inspecting what they expect from others. Most problems are not found hunkered down in an office.

  18. Projects typically don’t go from “everything’s good” to “failure” overnight. You make scores of decisions every week about your project. It is the sum of these decisions that will define the success or failure of the project.

  19. Listen to your instincts. They are a remarkable asset.

  20. Do not beat yourself up when you make a mistake. We all make mistakes. But do learn from each mistake and avoid making it twice.

https://www.projecttimes.com/articles/20-fundamental-truths-of-successful-projects.html





This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now