© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

France: Canal+ declares war on TF1

Mis à jour : il y a 3 jours

(Translated from French to English - Original version below)


March 6th, 2018 – Already in conflict with TF1 for the past eighteen months, Canal+ has decided to cut the signal of the channels broadcasted by the TF1 group: TF1, TMC, TFX and TF1 Séries Films. This conflict roots in the will of TF1 to charge its free channels broadcasted on TNT (free TV network) to the operators broadcasting through their transmitters. Targeted by the new CEO of TF1, Gilles Pélisson, are Canal +, Orange and Free.

Facing done deal, the management of the first TV channel has protested and justifies its position by the offering of the Premium TF1 pack to those operators. On Canal+’ side, management justifies its decision by the fact that TF1 and its channels “occupy national frequencies from the public domain that were given to them freely”. It points out the “unreasonable and unjustified financial demands of the TF1 group, with unilaterally imposed conditions and agenda”. The Bolloré Group (Canal +) sees there a will to discriminate the viewers by their TV reception modes.

Operator Orange has, in turn, threatened to cut the signal of the free channels broadcasted by TF1.


Original version :

France : Canal+ déclare la guerre à TF1

6 mars 2018. – Déjà en conflit avec TF1 depuis dix-huit mois, Canal+ a décidé de couper le signal des chaînes diffusées par le Groupe TF1 : TF1, TMC, TFX et TF1 Séries Films. Ce conflit porte sur la volonté de TF1 de faire payer ses chaînes gratuites, diffusées sur la TNT, aux opérateurs diffusant via leurs décodeurs. Étaient dans le collimateur du nouveau PDG de TF1, Gilles Pélisson, Canal+, Orange et Free.

Devant le fait accompli, la direction de la première chaîne a crié au scandale et justifie sa position en raison de la mise à disposition de ces opérateurs l'offre TF1 Premium. Du côté de Canal+, la direction justifie sa décision du fait que TF1 et ses chaînes « occupent des fréquences nationales relevant du domaine public qui leur ont été octroyées gratuitement ». Elle pointe du doigt les « exigences financières déraisonnables et infondées du Groupe TF1, avec des conditions et un calendrier imposé unilatéralement ». Le groupe Bolloré (Canal+) y voit une volonté de discrimination à l'encontre des téléspectateurs selon leur mode de réception.

L'opérateur Orange a, à son tour, menacé de couper le signal des chaînes gratuites diffusées par TF1.


https://fr.wikinews.org/wiki/France_:_Canal%2B_d%C3%A9clare_la_guerre_%C3%A0_TF1




This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now